En premier lieu, suite à des demandes de lecteurs et blogueurs à notre service de modération, nous avons décidé de publier le présent article. Nous souhaitons ainsi pouvoir répondre au plus grand nombre.
Le blogging est un métier, et vivre de sa passion est possible. À ce propos dans l’industrie du livre il existe de véritables aubaines…
 
Avant d’aller plus loin nous devons annoncer que nous n’engageons pas de chroniqueurs ou blogueurs pour la gestion des contenus du présent site.

Qui engage des blogueurs et des chroniqueurs ?

Prétendre à un poste de travail dans ce domaine peut sembler simple. Mais la réalité est toute autre ! Et pourtant il existe de nombreuses revues et magazines littéraires, tant sur papier que sur le Web… L’idéal serait bien sûr de pouvoir pratiquer le métier de chroniqueur littéraire au sein d’un journal. À ce jour c’est la seule voie fiable que nous connaissons.

blogueur littéraire

Devenir blogueur littéraire

La voie de l’indépendance est la solution

Ce métier si passionnant fait appel à diverses compétences, tant au niveau de la culture générale que de la littérature. En pratique, il faut aussi être apte à savoir rédiger des articles et des chroniques de manière impartiale et captivante lorsque la situation le demande. Si vous répondez positivement à ces critères, vous pouvez devenir chroniqueur en free-lance. La seule difficulté est le nerf de la guerre, l’argent. Y remédier est possible avec une audience importante et ciblée.

Le profil des blogueurs professionnels

On peut se rendre compte qu’il n’y a qu’une poignée de chroniqueurs Web en France! Ces intervenants ont pour la plupart une formation autodidacte. Leurs articles de presse sont majoritairement publiés sur des journaux (blogs) en ligne. Les blogueurs privés sont nombreux… on les trouve souvent sur les sites communautaires Babelio et Livraddict. Ce sont les deux seuls sites français où un blogueur peut publier sans conditions des chroniques. L’avantage de ces sites est que l’on peut entrer en contact avec une communauté de lecteurs. Par contre il ne faut pas trop rêver, la portée de ce genre de sites reste limitée. Les autres voies comme les maisons d’édition et les librairies ne font presque jamais appel à des blogueurs privés… faute de moyens financiers.

L’exception confirme la règle

Les chroniqueurs qui ont une forte audience grâce aux moteurs de recherche. Étonnamment ils ne reçoivent aucun salaire ou toute autre forme de gratification. Leurs seules rétributions, recevoir de temps à autre, gratuitement, des ouvrages qu’ils devront lire pour ensuite en publier des chroniques… Là où ils s’en sortent bien, c’est avec la … publicité. Mise en place sous forme de liens sponsorisés ou de bannières, cette publicité peut représenter l’équivalent d’un bon salaire, voir même bien plus que ça!

Devenir blogueur indépendant

Ce métier dédié à la production de contenus web a le vent en poupe. Même si derrière une apparente facilité d’accès se cache une activité peu rémunératrice… Il y a toutefois des possibilités, mais une approche différente doit être adoptée. La méthode utilisée par les plus expérimentés des blogueurs est de présenter des pages avec des tops listes de livres recommandés. Des incitations y sont faites pour influencer le lecteur à acheter des livres en cliquant sur l’article souhaité. Dans le jargon du métier, c’est ce qu’on appelle le clic achat! Chaque clic achat rapporte une commission au propriétaire du blog concerné… À ce sujet les programmes d’affiliation proposent des opportunités rémunératrices.

Les affiliations les plus populaires de France

Dans le domaine du livre il existe plus d’une dizaine de programmes d’affiliations spécialisés dans les contenus Web.
 
En tant que propriétaire d’un blog ou d’un site Internet, vous pouvez adhérer à l’un de ces programmes gratuitement. Notre équipe vous recommande uniquement les deux programmes listés ci-dessous. Les autres programmes ne sont pas considérés équitables et profitables.
 
Partenariat Amazon
partenaires.amazon.fr
Partenariat avec La Fnac
Awin.com
Avant de s’y inscrire il faut veiller à déjà avoir un blog en ligne avec du contenu. Une fois les comptes affiliés validés, des liens codés à paramétrer sont à utiliser pour identifier votre trafic et générer ainsi des revenus.

Mission du métier

Le blogueur est un producteur de contenus. Souvent spécialisé dans un domaine, il a pour objectif de générer du trafic ciblé et de qualité via son blog ou site Internet.
C’est cette audience qui doit être considérée comme une source de revenus !
Pour ce faire, le blog littéraire doit être vu comme une sorte de magazine. Un espace publicitaire non intrusif peut être la bonne solution (souvent placé à droite et en haut de page du blog). Cet espace peut faire appel à un programme d’affiliation. Du type Amazon, La Fnac ou Google Adsense (agence publicitaire de Google).
Une autre solution, plus efficace, est de placer les icônes des sites de vente dans chaque chronique de livre. Réalisée de manière discrète et élégante cette méthode ne dérange pas la lecture d’un blog. De plus le visiteur de votre blog peut être dirigé directement sur le livre qu’il souhaite acquérir.

Conseils pour élaborer un blog professionnel

  1. Élaborer un ligne éditoriale,
  2. Produire des contenus thématiques de manière régulière et les mettre en ligne,
  3. Fidéliser les internautes et les inciter à rester et revenir sur le blog,
  4. Optimiser le référencement du blog sur les moteurs de recherche,
  5. Modérer les commentaires reçus sur le blog, et y répondre,
  6. Développer l’architecture et le design du blog,
  7. Maîtriser l’outil informatique,
  8. Fédérer une communauté d’internautes aux travers d’événements et des actions de communication,
  9. Démarcher différentes sources de revenus : publicité, articles sponsorisés, promotion de produits et liens d’affiliation.

La qualité prime sur la quantité

La règle pour être apprécié des différents acteurs du Web est de ne pas commettre l’erreur de parler de tout et de rien. De même, publier des montagnes de contenu ne représente aucun intérêt. Il est préférable, par exemple, de se concentrer sur une niche comme les romans policiers ou des thématiques que vous connaissez bien. Se focaliser sur des auteurs à succès peut aussi être une idée à prendre en considération. Les ebooks à lire des nouveaux auteurs offrent aussi des belles possibilités d’avenir. Comme on peut le voir, ce ne sont pas les idées qui manquent.

Qualités requises pour être un blogueur pris au sérieux

Outre la maîtrise de l’outil Internet, de la technologie informatique et des réseaux sociaux, le blogueur doit avant tout posséder des qualités rédactionnelles. La production de contenus textuels se rapproche du métier de journaliste Web. Il s’agit, pour le blogueur, d’écrire régulièrement des articles et des chroniques sur des sujets divers et variés dont le style sera adapté à la cible du blog. Le secteur des livres offre de nombreuses possibilités et chaque blogueur peut et devrait choisir sa thématiques.

Rester libre pour mieux agir

Il est impératif de garder un esprit indépendant, et relativement prononcé. La plupart des blogueurs pratiquent leurs activités en free-lance et doivent, pour la majorité, exercer une autre profession afin de subvenir à leurs besoins. A ce titre, vous devez être suffisamment autonome et assidu pour travailler efficacement à domicile. Toujours en quête de popularité, le blogueur se doit également d’être en perpétuelle quête de nouveautés ou de thèmes qui plaisent. Il doit disposer d’un solide sens de l’analyse et de l’anticipation. En bref, le blogueur doit être capable de produire des contenus de qualité et susciter l’intérêt.

Carrière et perspectives d’avenir

Bien que le métier de blogueur ne soit pas encore reconnu, il tend à se développer sur un modèle anglo-saxon. Il laisse entrevoir une professionnalisation prochaine de cette activité. De sources sûres, un blogueur vertueux peut atteindre des revenus conséquents. Il suffit pour cela qu’il adopte un état d’esprit positif et une approche d’éditorialiste.

Si les blogs de cuisine ou de mode sont omniprésents, ce n’est pas le cas avec la littérature. Comme preuve, si vous cherchez sur les moteurs de recherche le site d’un blogueur de livres qui a du succès, … vous n’en trouverez pas!
En étant visible un producteur de chroniques de livres peut susciter de l’intérêt. Du moment que ses contenus sont utiles et agréables à lire, il y a de quoi faire…

Devenir Blogueur : formation et méthode

À ce jour il n’existe pas de formation spécifique au métier de blogueur. Par contre toute personne ayant un niveau de baccalauréat peut exercer cette activité. L’idéal est de se former aux bases techniques de la gestion d’un blog, et le mieux pour cela est de choisir le système WordPress. WordPress permet de gérer assez facilement un site ou un blog, de plus les outils mis à disposition par cet outil sont gratuits et paramétrables assez facilement une fois que l’on a assimilé des bases élémentaires. Il est aussi recommandé de s’intéresser à la gestion des contenus Web et aux bases du code HTML.

Se lancer et se former progressivement

Dans cet esprit la meilleure façon de faire est de se lancer. Afin de rester indépendant et donner une image fiable vis–à-vis des auditeurs et éventuels futurs partenaires, il n’y a rien de mieux que d’avoir son propre site et nom de domaine, et le coût annuel d’une telle opération ne coûte qu’une centaine d’euros au maximum selon l’hébergeur choisi (OVH est le plus faible connu à ce jour).
Par contre attention ! Évitez de réaliser votre blog sur une plateforme gratuite, celle-ci vous limitera sur les possibilités offertes.

Si la réalisation et la gestion d’un blog vous fait peur, rassurez-vous!

Il existe quelques ouvrages destinés aux débutants qui veulent apprendre à créer des sites Internet. Notre page WordPress liste les livres les plus pratiques à ce sujet. Des auteurs et techniciens du Web ont eu la bonne idée d’éditer des livres qui vous apprennent, pas à pas, à piloter un blog.

Situation et contexte du métier

Vous souhaitez toute de même devenir un blogueur? Sachez qu’il faudra vous armer de patience pour espérer dégager des revenus suffisants. En effet, la rémunération du blogueur varie considérablement en fonction de la popularité de son blog. À l’image de la France, l’activité de producteur de contenus reste confidentielle même si elle se développe peu à peu. Le sujet est un peu tabou, mais les opportunités de pouvoir gagner sa vie en gérant un site est une réalité. Si vous espérez percer dans cette profession, il faut faire preuve de persévérance et de constance.

Les gains et le salaire

Le salaire mensuel brut des blogueurs est variable en fonction de la popularité du blog.
Il peut atteindre 2500€ lorsque la visibilité commence à être éloquente et bien ciblée. Dans ces conditions faire le choix d’être un blogueur littéraire a du sens.
Y arriver avec une centaine de visiteurs uniques par jour peut suffire! Arriver à avoir une telle audience peut se faire avec une approche simple: optimiser son blog et le référencer sur Google!
 
Si les termes d’optimisation et de référencement peuvent vous sembler compliqués, le livre Augmenter le trafic de son blog pourrait vous être très utile.

Finalement, qui peut ouvrir un blog littéraire ?

Ouvrir un blog est une aventure à prendre sérieusement, comme tout métier qui se respecte.
Dans les grandes lignes il n’y a aucune qualité particulière pour se lancer, il faut juste une dose de courage et garder à l’esprit de toujours rester indépendant et impartial. Il n’est pas question de lire des dizaines de livres par année, mais bien d’avoir l’envie d’écrire des chroniques, de partager l’information et avant tout de se préparer à la gestion technique de son blog.
En guise de conclusion vivre du blogging est une réelle possibilité qui peut être comparée à un plan de carrière.

Mots de la fin

L’objectif de cet article a été de s’intéresser aux rapports des blogueurs et aux enjeux du monde littéraire dans son ensemble. Tout compte fait l’article met en lumière les compétences requises pour devenir un chroniqueur respecté qui peut vivre de sa passion.
Chacun peut prendre la mesure de ses ambitions et jouer un rôle dans le secteur passionnant et presque sans limite du monde des livres…
Devenir blogueur littéraire et vivre de sa passion est une réalité! Attention par contre, avant de vous lancer il faut d’abord bien se préparer, et surtout faire des choix qui correspondent à vos compétences et ambitions.