Titeuf Tome 1 : Dieu, le sexe et les bretelles

Acheter chez Amazon

Catégorie :

Description du produit

« Si Dieu est parmi nous comme la prof elle a dit, c’est en tout cas pas Hugo, il est trop gros, ni Manu, ni François parce qu’ils ont des binocles… Dimi c’est pas possible, il parle même pas bien français… Il reste que Ludo mais ça veut dire que Dieu sait pas faire pipi debout. »
Titeuf n’est pas le caïd de la cour de récré, mais il est le sale gosse préféré des lecteurs et, comme un OVNI dans le paysage éditorial de l’époque, sortait le premier album de Titeuf. Zep a entraîné des millions de lecteurs du monde entier et créé un phénomène unique. Dieu, le sexe et les bretelles était paru, à son origine, en noir et blanc : Zep a décidé d’y revenir, pour lui donner un net coup de jeune, et a confié pour cela la colorisation à Nob.
 
Paru en décembre 1992 en Noir et Blanc, puis réédité en couleurs en 2010.
Dieu, le sexe et les bretelles est la plus grande réussite de la carrière de Zep.

 
Biographie de l’auteur

Zep (son vrai nom est Philippe Chappuis) est né en Suisse en 1967 (Il prend le pseudonyme Zep en hommage au groupe Led Zeppelin qui est son groupe préféré). Issu d’un milieu modeste, il est le fils d’un policier et d’une couturière.

Il s’inscrit à l’école des Arts Déco de Genève d’où il sortira diplômé.
Il publie Victor dans la presse, puis est remarqué par « Le journal de Spirou ». Après quelques albums, en 1992, il donne naissance à Titeuf par hasard, sur un carnet de croquis, alors qu’il dessine des souvenirs d’enfance. La première planche est publiée dans un fanzine et, à sa lecture, Jean-Claude Camano des Éditions Glénat lui propose de l’éditer.
C’est le début de la grande aventure de Titeuf, le succès est croissant et devient rapidement un véritable phénomène. Plusieurs millions d’albums de Titeuf ont été vendus, et il est traduit dans plus de 20 pays.
L’immense succès obtenu avec le premier album Titeuf (un million d’albums vendus fin 1998, puis plus de 20 millions en 25 langues jusqu’en 2010) a permis à Zep de tenter des paris audacieux, comme Le Guide du zizi sexuel écrit par son ex-épouse Hélène Bruller, vendu à plus de trois millions d’exemplaires.
En mai 2000, Titeuf fait son apparition dans les romans de la Bibliothèque Rose chez Hachette Jeunesse.
En 2001, paraît Le Guide du zizi sexuel coécrit avec Hélène Bruller. Tous deux écrivent Les Minijusticiers chez Hachette Jeunesse en 2003, dont Zep supervise également l’adaptation de série animée diffusée sur TF1. Zep a également illustré la même année un livret pédagogique pour Handicap International et réalisé un carnet de 68 pages pour l’album Chansons pour les pieds de Jean-Jacques Goldman.
Zep a collaboré à Sol En Si en réalisant la pochette et les illustrations du livret du disque Sol En Cirque.
En janvier 2004, il reçoit le Grand Prix de la Ville d’Angoulême le récompensant pour l’ensemble de sa carrière et de ses oeuvres. Il publie dans la même année Le Monde de Zep, une invitation à pénétrer dans son univers, à parcourir sa vie d’artiste.
Il a été le Président du Festival d’Angoulême en 2005.
Il est l’auteur et le réalisateur du long métrage animé de Titeuf.
 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Titeuf Tome 1 : Dieu, le sexe et les bretelles”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*