Stupeur et Tremblements, d’Amélie Nothomb

Noté 5.00 sur 5 basé sur 1 notation client
(1 avis client)

Acheter chez Amazon

Catégories : ,

Description

Le huitième roman d’Amélie Nothomb, publié en 1999 chez Albin Michel. Récompensé par le grand prix du roman de l’Académie française.

L’écrivaine, originaire de Belgique, a vécu sa petite enfance au Japon. Elle a toujours admiré le raffinement et l’art de vivre des japonais.

L’histoire

À l’âge adulte, elle y retourne pour un contrat d’interprète au sein de la prestigieuse compagnie Yumimoto, afin d’y travailler et d’y vivre comme une Japonaise, en tant qu’employée.
La jeune femme se heurte à un système rigide auquel elle a du mal à s’adapter. Malgré elle, elle enchaîne gaffe sur gaffe. Sous les ordres de la belle Mademoiselle Fubuki Mori, elle-même sous les ordres de Monsieur Saito, qui lui est sous les ordres de monsieur Omochi, aux ordres de Monsieur Haneda, la jeune Amélie est aux ordres de tout le monde.

C’est l’histoire d’une déchéance cruelle et injuste. Elle descend les échelons de la hiérarchie de la société jusqu’au point de devoir tenir le poste de… dame pipi. Elle refusa de démissionner pour garder son honneur et tenir tête à une hiérarchie qui est une réalité au pays du soleil levant.

Grand Prix du Roman de l’Académie Française en 1999.

 

1 avis pour Stupeur et Tremblements, d’Amélie Nothomb

  1. Note 5 sur 5

    Ana Belen

    Ce roman « témoignage » est mon favori de Nothomb, le livre est bien plus captivant que le film.
    Du grand roman qui a largement mérité son succès, et une vision du Japon qui est romancée, et parfois réaliste.

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*