Une vie, une jeunesse au temps de la Shoah

Acheter chez Amazon

Catégories : , Étiquette :

Description du produit

L’idée d’extraire de ma biographie les quelques passages qui peuvent être regardés comme d’utile pédagogie vis-à-vis de la jeunesse d’aujourd’hui maa paru séduisante.
Simone Veil: cette édition pédagogique regroupe les quatre premiers chapitres d’une vie et couvre la période de 1927 à 1954.
Ce que Simone Veil a vécu durant ces années, où elle passa d’une enfance protégée à l’horreur des camps de concentration, puis retourna à la « vie normale », sans pouvoir partager son expérience avec ceux qui ne l’avaient pas connue, s’inscrit dans le nécessaire devoir de mémoire des jeunes générations.
Source de réflexions, son sobre récit est également une leçon de courage et d’espoir pour tous.
 
Livre de Poche de 192 pages
Édition septembre 2010
 
Simone Veil
Née en France dans une famille juive, elle est déportée dans le camps de concentration d’Auschwitz à l’âge de 16 ans. Durant la Shoah elle perd son père, son frère et sa mère. Rescapée avec ses sœurs Madeleine et Denise, elles aussi déportées, elle épouse Antoine Veil en 1946. Après des études de droit et de science politique, elle entre dans la magistrature comme haut fonctionnaire.
En 1974 elle est nommée au poste de ministre de la Santé par le président Valéry Giscard d’Estaing, qui la charge de faire adopter la loi dépénalisant le recours par une femme à l’interruption volontaire de grossesse, loi qui sera ensuite couramment désignée comme « la loi Veil ».
Elle apparaît dès lors comme icône de la lutte contre la discrimination des femmes en France et portera ainsi un message universel.
Elle est la première présidente du Parlement européen, nouvellement élu au suffrage universel, de 1979 à 1982. Son intelligence la fera considérer comme l’une des promotrices de la réconciliation franco-allemande et de la nouvelle construction européenne d’après guerre.
De 1993 à 1995 elle est ministre d’État, ministre des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville, puis siège au Conseil constitutionnel de 1998 à 2007, avant d’être élue à l’Académie française en 2008.
Sur décision du président Emmanuel Macron, Simone Veil fait son entrée au Panthéon avec son époux le 1er juillet 2018.
 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Une vie, une jeunesse au temps de la Shoah”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*