Et moi, je vis toujours : Jean d’ Ormesson

Acheter chez Amazon

Catégories : , Étiquette :

Description

Il n’y a qu’un seul roman, et nous en sommes à la fois les auteurs et les personnages : l’Histoire.
Tout le reste est imitation, copie, fragments épars, balbutiements. C’est l’Histoire que revisite ce roman-monde où, tantôt homme, tantôt femme, le narrateur vole d’époque en époque et ressuscite sous nos yeux l’aventure des hommes et leurs grandes découvertes.
Vivant de cueillette et de chasse dans une nature encore vierge. Il parvient, après des millénaires de marche, sur les bords du Nil où se développent l’agriculture et l’écriture.
Tour à tour africain, sumérien, troyen, ami d’Achille et d’Ulysse, citoyen romain, juif errant, il salue l’invention de l’imprimerie. La découverte du Nouveau Monde, la Révolution de 1789 et les progrès de la science.
Marin, servante dans une taverne sur la montagne Sainte-Geneviève, valet d’un grand peintre ou d’un astronome, maîtresse d’un empereur, il est chez lui à Jérusalem, à Byzance, à Venise, à New York.
Cette vaste entreprise d’exploration et d’admiration finit par se dessiner en creux, avec ironie et gaieté, une sorte d’autobiographie intellectuelle de l’auteur.
 
Livre broché de 288 pages
Maison d’édition : Gallimard
Janvier 2018

Biographie de Jean d’ Ormesson

Né le 16 juin 1925 à Paris et mort le 5 décembre 2017 à Neuilly-sur-Seine. Il est un écrivain, journaliste et philosophe français.
Membre de la famille Lefèvre d’Ormesson, il porte le titre de comte.
ll est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, allant de grandes fresques historiques imaginaires aux essais philosophiques dans lesquels il partage ses réflexions sur la vie, la mort ou l’existence de Dieu.
Il devient membre de l’Académie française en 1973.
« Et moi, je vis toujours » est son dernier livre, publié après la mort de l’auteur.
Dans les rayons des librairies, les lecteurs évoquent un Jean d’Ormesson incontournable, tant par ses écrits que par ses apparitions à la radio et à la télévision.
 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Et moi, je vis toujours : Jean d’ Ormesson”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*