L’Art de Perdre, d’Alice Zeniter

Acheter chez Decitre.fr

Catégories : ,

Description du produit

« L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt.
Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. »

 
Dans ce roman de plus de 500 pages, Alice Zeniter évoque l’histoire de sa famille depuis la Kabylie, en Algérie jusqu’à la Normandie, et notamment, le quartier du Pont Féron à Flers.
Pour évoquer cette histoire, l’auteure a créé des personnages fictifs. Il s’agit bien d’un roman, où tout commence en Algérie, avec Ali, montagnard de Kabylie qui a combattu avec les Alliés lors de la Seconde Guerre mondiale. Ali est le grand-père de Naïma, …

 
Dans une fresque romanesque audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l’Algérie, des générations successives d’une famille prisonnière d’un passé tenace. Ce livre est un grand roman sur la liberté d’être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.
 

 

Publication originale : août 2017
Nombre de pages : 512
Éditeur : Flammarion
 

Biographie de l’auteur
Alice Zeniter est née en 1986. Elle a publié quatre romans, dont Sombre dimanche (2013) qui a reçu le prix du Livre Inter, le prix des lecteurs de l’Express et le prix de la Closerie des Lilas, et Juste avant l’oubli (2015), prix Renaudot des lycéens. Elle est aussi dramaturge et metteuse en scène.
 

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’Art de Perdre, d’Alice Zeniter”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*