L’Art de la guerre, le guide stratégique de Sun Tzu reconnu comme un classique du genre et apprécié par tous les maîtres de la stratégie, en guerre comme en politique ou dans l’entreprise, est un livre culte qui refait son apparition dans les bibliothèques et les libraires de France.
 
Véritable phénomène politique, les événements géostratégiques de ces trois dernière années ont changé la donne à une échelle mondiale… Un président Français élu à l’âge de 39 ans, aux idées nouvelles et éclairantes, un Vladimir Poutine venu de l’ère du KGB qui a su rendre la Russie plus forte que jamais et un président US, Donald Trump, populiste et créateur d’emplois comme on en avait pas encore vu.
 
Au delà de l’Art de la guerre, chacun peut analyser et comprendre comment être un stratège peut faire gagner la guerre, une élection ou une imposition de ses idées et convictions sans forcément s’épuiser ou combattre.
Et si le meilleur moyen d’accomplir ses objectifs était de ne rien faire, … ou presque! Le livre et véritable guide écrit par le Général Chinois Sun Tzu il y a plus de 2500 ans restera toujours une révélation pour qui le lit pour la première fois.
 
Le taoïsme s’est inspiré de L’Art de la guerre, qui est l’un des plus anciens courants philosophiques, spirituels et religieux au monde, fondé par Lao Tseu, un maître spirituel qui a vécu aux sixième et cinquième siècle avant Jésus Christ. Le taoïsme prend son nom de l’ouvrage de Lao Tseu (Sun Tzu), le « Tao Te-ching », ou « Livre de la Voie et de la Vertu ».
 
« Les Méthodes militaires de Sun Tzu démontrent que le meilleur général est celui qui peut vaincre l’ennemi sans tirer un coup de feu. »
Pour le philosophe Alan Watts, c’est le fait de « ne pas forcer les choses », un concept difficile à comprendre, mais particulièrement important dans les sociétés modernes où la vitesse des événements créent une compulsion à agir.
 
L’Art de la guerre est historiquement le premier traité de stratégie au monde, rédigé il y a plus de 2500 ans!
Cet ouvrage développe des thèses originales qui s’inspirent de la philosophie chinoise ancienne. Il ne s’agit pas simplement d’une série de conseils, mais d’une philosophie fondée sur la réflexion et la psychologie, telle que celle utilisée par des joueurs d’Échecs ou de Go (le jeu de stratégie le plus populaire d’Asie).
L’idée principale de l’oeuvre de l’auteur, Sun Tzu, est que l’objectif de la guerre est de contraindre l’ennemi à abandonner le combat, y compris sans combat, grâce à la ruse, la désinformation, l’espionnage et une grande mobilité: dans les grandes lignes il s’agit de s’adapter à la stratégie de l’adversaire pour s’assurer la victoire à moindre coût sans tenir compte des moyens utilisés ni du temps qu’il faut y consacrer.
Ses idées sont aujourd’hui reprises par les stratèges asiatiques, européens et américains dans la guerre économique mondiale que l’on connaît aujourd’hui.
 
Un livre à lire absolument pour mieux comprendre que la ruse peut être bien plus efficace qu’un affrontement…