Le livre papier domine les ebooks, et garde le cap sur un avenir radieux même si
chaque année les livres numériques gagnent du terrain…

Lors de l’apparition des premières liseuses en 2007, les lecteurs sont restés quelque peu perplexes sur le fait de lire des livres sur des écrans tactiles… qu’à cela ne tienne lorsqu’on sait que 10 ans plus tard le marché des ebooks représente aujourd’hui environ 10% des ventes de livres (Aux États-Unis et en Europe).
 
Cela peut faire sourire :), le livre papier dominant 90% des ventes de livres!
 

La qualité des nouvelles liseuses, comme celles vendues par Amazon sous le label de la Kindle, a de quoi séduire. Une impression de papier à la lecture, des tailles de caractères qui se lisent facilement et surtout la possibilité d’avoir « sous la main » des milliers de livres, sans parler du prix d’achat d’un ebook qui reste bien moins cher qu’un vrai livre… Il est fort à parier que d’ici une décennie les ebooks gagneront en popularité et que ce secteur digital représentera un bon tiers des ventes de livres.
 
Il est par contre incontestable que les lecteurs passionnés préféreront toujours les bons vieux livres, le contact avec la texture d’un livre ne pourra jamais être remplacé par une liseuse, ou voir même une tablette de qualité optimale.
Le vrai lecteur, celui qui apprécie avoir des livres dans sa bibliothèque, préférera toujours avoir « ses propres livres ». Un rapport privé, exclusif et presque charnel se fait souvent entre le lecteur et les livres qu’il aime le plus.